9 Mars 2017
Du Yoga aux Vacances Illimitées, les Secrets pour Créer une Meilleure Culture d’Entreprise
Par James G. Brooks Jr., Fondateur et PDG de GlassView

Créer une culture d’entreprise c’est comme régler la température d’une salle. On veut qu’elle soit détendue, mais pas trop détendue. Surtout, on veut que les personnes se sentent relaxées, confortables, et que les conditions soient optimales pour la productivité.

Il n’est pas facile de trouver cet équilibre. Chaque décision qu’on fait – Veiller à ce que les personnes arrivent a  9 heures,  au nombre de déjeuners disponibles – renforce ou mine une vision de comment un bureau devrait fonctionner.

Je suis fier de la culture de bureau à GlassView, une société de technologie publicitaire que j’ai fondé en 2014. Elle réfléchit ma propre philosophie et approche du travail. Je n’ai pas commencé avec un grand plan pour créer le changement. C’est plutôt un résultat de tâtonnement. Voici quatre conseils pour créer une culture de bureau efficace que j’ai pu apprendre :

1. Juger les personnes par leur travail, pas leurs heures. Plusieurs bureaux valorisent le temps passé au bureau plus que les résultats. Cet environnent incite les personnes à rester tard parce qu’ils ne veulent pas être la première personne à partir. La pression aussi force les employés d’arriver tôt. Plus d’heures n’égalent pas plus de travail. La Loi de Parkinson dicte que le travail s’élargit pour remplir le temps qu’il y a pour le compléter. Nous savons tous comment cela fonctionne. Si quelque chose est requis en deux semaines, on passe 13 jours niant l’existence de la date limite et un jour en faisant le travail. Des personnes prennent six heures pour un travail qui ne prendra à quelqu’un d’autre qu’une heure. Pourquoi pénaliser la seconde personne ?

2. Encourager les vacances – vraiment. GlassView a une politique de vacance illimitée. Je sais, vous l’avez déjà entendu. Quelques personnes croient que les vacances illimitées sont une façon sournoise pour les employeurs d’inciter les employés à prendre moins de vacances. C’est parce que les employés ne savent pas ce qui est acceptable. Est-ce d’accord de prendre un congé d’un mois, par exemple ? Encore, mon attitude est, « sûr », à tant qu’il s’assure que leur travail est fait. Cela veut dire le donner à quelqu’un d’autre quand il est absent. Presque tout le monde fait ceci. Les personnes qui sont responsables de leur travail sont aussi responsables de leurs vacances. Le plus difficile est de les faire prendre les vacances. Je donne le ton en prenant quelques semaines par année et indiquant clairement que je ne prends pas les emails pendant ce temps. Quand les personnes voient le patron le faire, ils se sentent qu’ils peuvent faire la même chose.

3. Faire du bien-être une valeur. Nous avons des heures fixés pour la méditation et le yoga. Nous indiquons clairement que les personnes ne sont pas obligées d’assister à ces évènements. En offrants telles activités, GlassView souligne son engagement au bien-être. D’autres ont fait la même chose, ils créent des salles de sieste ou offrent des cours dans la gestion de stress. De tels efforts aident les employés d’éviter l’épuisement mental, émotionnel et physique.

4. Planifier les événements corporatifs amusants. Cela pourrait sembler comme une perte de temps de prendre un jour de congé pour faire le jet-ski dans la fleuve Hudson, comme GlassView l’a récemment fait. Cependant, quand on tient compte du fait que cela peut prendre un salaire de six à neuf mois pour remplacer un employé, de tels programmes peuvent ressembler plutôt à des investissements. Telles activités aident à créer des liens profonds parmi les employés et encourager la communication. En général, ils aident à créer un environnement de travail plus agréable et optimiste. Le fil conducteur est que les employeurs doivent traiter les employés comme des personnes. Plusieurs sociétés font croire que les employés n’existent que pour extraire le travail et le savoir. Les employées donc assume logiquement que la société ne les valorise pas, et les encourage de faire les économies et chercher un autre emploi.  

Mais il ne s’agit pas de l’utilité. Nous passons tant de temps à travail – du temps loin de la famille et des proches. Pourquoi pas faire ce temps aussi content, sain et équilibré que possible ?

Voir l'Article